Kobo

Kobo Billetterie

KOBO, la face sombre du rap belge !
Le rappeur belge de 26 ans Kobo est bien loin des archétypes associés au monde du rap. Ni obnubilé par la réussite que par la magne financière inhérente au succès, c’est un rappeur qui a fait le plus beau pied de nez à son époque en prenant le temps de livrer des sons cohérents, sincères, aussi romanesques que profondément intimes.
Au sein d’une époque tournée vers l’éphémère, Kobo, n’est repéré que tardivement sur YouTube en 2016 grâce à « Présumé sobre » et « What’s My Name ». Le soutien de Damso, le buzz suscité suite à sa performance dans l’émission Rentre dans le cercle, sa présence sur la BO du film Tueurs ou encore sa signature chez Polydor ont alimenté l’attente autour du Bruxellois, mais lui a préféré continuer de travailler dans son coin, tranquillement, à l’abri des regards.
Ses titres, d’« Introspection » à « Vie d’artiste », permettent de comprendre qui est ce rappeur de 26 ans : un loup solitaire, un jeune homme qui parle sans pudeur de « Désillusion » et de sa « Nostalgie », qui a bien conscience de n’être là que pour « vendre rêves et artifices ». Sur disque comme en interview, Kobo a bien plus à proposer que de simples fantasmes. C’est un rappeur touchant de sincérité, très fier d’être tout juste entré dans le Top 10 de l’Ultratop en Belgique après des années plus galères (l’arrêt des études, la débrouille…), et conscient de vivre actuellement un moment « qu’il ne s’autorisait même pas à rêver il y a quelque temps ».
Kobo pense sa musique avec justesse. Cohérent et sincère, au Freezemusic 2019 il va se donner au maximum, il ne peut pas se contenter du minimum.