• Electro
  • Samedi 23 juin
Billetterie Partager

Vitalic - ODC Live

Depuis maintenant une bonne quinzaine d’années, le français Vitalic s’est employé à redéfinir la notion d’électro à la sauce française, imposant sa patte inimitable, énergique et mélodique, grâce à des titres devenus aujourd’hui des classiques de la club culture comme la série des « Poney », « La Rock 01 », « My Friend Dario » ou « You Prefer Cocaine ». Tous ces morceaux qui, en s’affranchissant des barrières et en mélangeant techno, disco, rock et pop, ont profondément inspiré et réveillé une scène française, en léthargie depuis la fin du succès de la french touch et sa fameuse disco filtrée qui a fait sa renommée.
Vitalic a ouvert la voie avec majesté au concept de banger et de french touch 2.0, remettant avec élégance la France sur la carte des machines à danser. Signé dès ses débuts par un dénicheur de talent comme DJ Hell sur son label Gigolo, faisant fi des clivages et des chapelles, le producteur a défini à coups de tubes implacables et en quelques années, une nouvelle direction pour l’électronique française. Une électronique qu’il a sorti des pistes de danse pour la confronter au dur exercice du live électronique. Un pari technologique révolutionnaire, auquel des artistes comme les Daft Punk, Justice, Etienne de Crecy, et bien sûr Vitalic ont apporté ses lettres de noblesse.

Dans son premier album, « Ok Cowboys », en 2005, l’électro speedée et galopante côtoyait des fanfares, des guitares électriques branchées sur du 100 000 volts ou des pop song lentes et mélancoliques.
Pour « Voyager » son quatrième album studio, est un disque qui se souvient de tout l’héritage de la disco cosmique des années 80. Une musique dominée par les synthétiseurs, profondément énergique et orgasmique, dont les influences sont à chercher chez les pionniers du genre comme Moroder, Cerrone, Patrick Cowley, Lime, Spacer, Carpenter, ou Gino Soccio. Conçu comme un voyage cosmique au plus profond de la dance music, l’album réunit parfaitement les trois éléments qui ont toujours fait la force de Vitalic : un brin de folie expérimentale, des mélodies imparables et de l’énergie à revendre. Une recette magique qui fait de « Voyager » le disque idéal à écouter les pieds sur le dancefloor et la tête dans les étoiles. Ou le contraire.

Site officiel Partager