fbpx

GAZO

GAZO

Billetterie

Un rappeur, c’est avant tout une voix. Celle de Gazo est à l’image du personnage : éraillée, grave, et menaçante. Elle est aussi l’une des plus en vue de la vague drill française, sous-genre rap qui a tout ravagé sur son passage dans l’Hexagone en 2020.

Le natif de Paris n’a rien d’un débutant. Même si son nom a commencé à retentir en 2019 avec les premiers pas de son label BSB, cela fait quinze ans que le rap rythme sa vie. Ce qui frappe, c’est son aisance et sa singularité, toutes deux acquises en travaillant longuement sa technique. La pratique des différentes écoles du rap lui a permis de s’ouvrir des perspectives sonores, d’être plus libre musicalement. Car si la drill est sa musique de prédilection, Gazo est également obsédé par la mélodie, avec tout le perfectionnisme et le savoir-faire que cela sous-entend.

Son véritable coup de force est certainement «Drill FR 4», en featuring avec Freeze Corleone, et qui cumule plus de 10 millions de vues sur Youtube. Un missile, une menace sonore qui fut l’un des temps forts du rap français l’an passé. Sur «Drill FR», on retrouve la rage et la dangerosité de son flow, comme sur le premier single, «Tchin x2». Mais également son attrait pour la mélodie, particulièrement mobilisée sur «Euphon», ou sur le second single du projet, «Kassav», en featuring avec Tiakola, et qui trahit les inspirations américaines du rappeur. Avec l’autre single «ASAP», c’est le Gazo sorti de ses gonds, sévère et insolent qui retentit. Celui qui provoque, celui qu’on connaît désormais.

«Drill FR» convoque une volée d’influences, poussant des rappeurs bien établis à vouloir y participer. Landy et Franglish sur «GO», Hache-P sur «Cache Cou». Et des artistes internationaux comme les Anglais PA Salieu et Unknown T sur «Mon cher», ou Luciano, venu tout droit d’Allemagne pour le featuring de «On a». Mais que les choses soient claires : l’ADN de la mixtape se compose principalement de basses pénétrantes, de hi-hats effrénés et de textes sombres contant l’authenticité du rappeur et la violence qui l’entoure. De la drill, en somme. Bien aidé par les beatmakers Shuriken, Nardey et 10pm, entre autres, il prouve qu’il est définitivement le porte-drapeau de la drill française. Qu’on se le dise, le trône n’est pas vacant : Gazo y a posé son grillz !